Erasmus+

La Charte Erasmus+

L’ENSAIT a toujours fait de l’international une priorité et souhaite vivement poursuivre les actions déjà engagées tel que le suivi proche et individuel des étudiants et l’envoi de 100% de ses étudiants à l’étranger.

Tous les étudiants participent à une mobilité de plus de 3 mois, qu’elle soit universitaire (semestres, doubles-diplômes, diplômes joints) ou industrielle (stages ou PFE).

Chaque candidat au départ bénéficie de l’aide du service des relations internationales tant au niveau administratif que logistique.

Chaque étudiant entrant ou sortant est encadré et guidé par un tuteur universitaire ENSAIT qui l’accompagne académiquement, l’aide dans la sélection de ses cours le guide et signe son contrat d’études, conjointement avec le service des études.

 

L’ENSAIT souhaite poursuivre toutes les actions précitées et en mener de nouvelles.

De spécialité textile au départ, nous tenons à élargir quelque peu les champs de compétences des universités partenaires afin d’offrir à nos étudiants des spécialités complémentaires à la nôtre (compatibles avec le textile) et réciproquement pour les étudiants internationaux entrants.

 

La délocalisation dans les métiers du textile rend la formation internationale et les séjours à l’étranger incontournables pour nos futurs ingénieurs.

 

L’ENSAIT est signataire d’une quarantaine de partenariats bilatéraux et d’une dizaine de doubles-diplômes.

Jusque récemment, nos partenariats étaient principalement développés dans l’hémisphère Nord et Europe occidentale. Ils s’orientent désormais plus au Sud (Afrique du Sud, Inde, Pérou, Brésil) et plus à l’Est (Russie, Roumanie…) pour des raisons linguistiques et culturelles évidentes mais aussi scientifiques et économiques.

Nous sommes en train de finaliser l’élaboration de deux nouveaux programmes niveau master qui vont encore renforcer nos coopérations et permettre aussi bien aux étudiants qu’aux professeurs et personnels administratifs et techniques de collaborer dans un contexte transculturel et transprofessionnel.

Le premier programme prendra place sur trois continents (un semestre en Chine, un semestre en France et un semestre au Brésil, suivi d’une période de formation en entreprise) et permettra de rassembler des étudiants d’univers différents tant sur le plan culturel (provenance de ces trois continents, voire plus) que sur le plan professionnel (il s’adresse aussi bien aux étudiants designers qu’aux étudiants ingénieurs). Cette multi culturalité sera très formatrice et leur permettra de devenir des ingénieurs adaptés à un environnement international.

Le second programme est un double-diplôme avec deux partenaires Canadiens (un partenaire universitaire et un partenaire de formation continue). Il s’agit ici de répondre à une demande du gouvernement Québécois qui souhaite combler la totale absence de formation d’ingénieurs textiles, cette absence ayant été soulignée par l’industrie textile canadienne.

 

Forte de son expérience de mobilité étudiante, l’ENSAIT se tourne à présent vers la mobilité scientifique et celle de son personnel administratif ou technique.

Pour une meilleure lisibilité Européenne et internationale du laboratoire et l’excellence scientifique de l’école, il semble essentiel que le volet de la mobilité doctorante et post-doctorante soit désormais développé.

Pour ce faire, plusieurs actions vont être entreprises :

  • - augmenter le nombre de cotutelles de thèse. Des conventions existent déjà avec des partenaires universitaires (4 pour le moment : Chine, Pologne, Roumanie, Serbie), il faut encourager ce genre de coopération.
  • - Favoriser les échanges au niveau doctorant ou post-doctorant par le biais de stages de recherche. Le programme Erasmus Mundus SMDTex –Sustainable Management and Design for Textiles, composé de 4 universités Européennes et 1

Chinoise est une étape importante vers cette mobilité (8 doctorants par an étudieront dans 2 universités Européennes et l’université Chinoise, chaque cycle doctoral sera de 4 ans)

 

L’ENSAIT souhaite également encourager son personnel à prendre part dans la mobilité Européenne. Cette demande est en cours de construction en association avec la Directrice des Ressources Humaines et la Direction de l’école.

 

De plus, en collaboration avec des partenaires universitaires Italiens, Finlandais et un partenaire Russe, l’ENSAIT a soumis un projet TEMPUS qui permettrait aux personnels de participer à des échanges dans le cadre de leurs compétences et activités.

 

A ce jour, 15% de la promotion sortante « ingénieurs » travaille à l’étranger, nos autres formations confortent ce rayonnement international, il est donc indispensable que l’ENSAIT continue de développer une politique internationale forte et de qualité mise en œuvre par l’ensemble du personnel (enseignants, personnels administratifs et techniques) eux-mêmes

formés aux aspects internationaux.

Les congrès internationaux, les programmes de recherche européens (7° PCRD, Erasmus Mundus, Interreg, FEDER...), participent à l'amélioration de l'expertise de nos enseignants-chercheurs qui la transfèrent ensuite vers l'enseignement.

Grâce à notre structure de valorisation et de transfert (SAIC) les améliorations scientifiques issues des programmes de recherche peuvent très vite être répercutées dans le monde industriel.

Pour accentuer cette politique, l'ENSAIT développe de nombreux partenariats régionaux avec les pôles de compétitivité (UPTEX, PICOM, TECHTERA...), avec les associations professionnelles (CLUBTEX, Union des Industries Textiles...), avec des centres techniques/recherche (Centre Européen des Textiles Innovants, l'Institut Français du Textile et de l'Habillement...).

Notre cellule de transfert nous permet de dégager, par le biais d'une politique commerciale, les moyens financiers nécessaires à la gouvernance d'une politique scientifique de qualité.

Des marges de manœuvre en découlent permettant ainsi d'affecter des moyens supplémentaires à la formation de nos diplômés et de financer, par exemple, le déplacement de tous nos étudiants et personnels au Salon professionnel textile de l'ITMA qui a lieu tous les quatre ans dans un Pays Européen.

 

 

Bien évidemment, l'ENSAIT développe ces partenariats à l'international aussi par une participation active à des associations internationales telle que AUTEX (Association des Universités Textiles Européennes) et par l'organisation de congrès scientifiques et industriels tels que ITMC (Intelligent Textiles and Mass Customisation), SFGP (Société Française en Génie des Procédés), ALTEX dans le cadre du projet européen AsialinK.


Montant de l'allocation Erasmus+


 

L'attribution est faite dans la limite du nombre d’allocations annuel obtenu par l'ENSAIT.

L’allocation attribuée aux étudiants est déterminée en fonction du pays de destination afin de prendre en compte le coût de la vie locale :

 

Groupes

Pays de destination

Mobilité d’étude

Mobilité de stage

groupe 1

Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Liechtenstein, Norvège, Suède, Royaume-Uni

200 €

350 €

groupe 2

Belgique, Croatie, République Tchèque, Chypre, Allemagne, Grèce, Islande, Luxembourg, Pays Bas, Portugal, Slovénie, Espagne, Turquie.

150 €

 

300 €

 

groupe 3

Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Macédoine.

 

 

 


 

Versement de l’allocation Erasmus+

 

Aucune bourse n’est versée avant le départ.

L’Allocation Erasmus+ est versée en DEUX FOIS :

70% du montant total à réception de l'attestation d’arrivé dans les délais impartis (à faire parvenir dans les 5 jours qui suivent votre arrivée au Service des Relations Internationales de l’ENSAIT)

30% après la soumission du rapport en ligne Erasmus+ à la fin de la période de mobilité.

 


 

- Haut de page -